Mot Précident

garyGARY C.K. HUANG

PRÉSIDENT 2014-2015

SEPTEMBRE 2014

Un des avantages d’être président du Rotary est d’avoir la chance de visiter de nombreux recoins du monde rotarien. D’habitude, je me déplace pour me rendre à des manifestations et intervenir durant des réunions de club, des conférences de district ou des institutes. J’en profite pour encourager les Rotariens à poursuivre leur action. En tant que président, je suis aussi responsable de l’ensemble de la famille du Rotary. Cela signifie que je soutiens le travail des générations les plus jeunes, celui de nos Rotaractiens, Interactiens, participants au Youth Exchange et Ryliens.

Le travail accompli par les Rotariens ne cesse de m’impressionner et de me motiver. Il en va de même pour ce que font les jeunes générations, cela s’accompagnant parfois d’un élément de surprise. Ce n’est pas la qualité de leurs efforts qui m’étonne, car je sais maintenant à quoi m’attendre de leur part. Ce sont leur créativité et leur ingénuité. Quand je vois leurs réalisations, je me dis souvent : « Quelle excellente idée ! ». Chaque génération voit le monde au travers d’un prisme différent et chaque individu a son propre point de vue sur le monde. C’est pourquoi nous arrivons à des solutions différentes face aux mêmes problèmes. Et c’est également pourquoi notre diversité au Rotary – que ce soit en termes de culture, de langue, d’expertise, de sexe ou d’âge – fait notre force.

Au Rotary, nous essayons de fixer notre regard sur le long terme. Nous aspirons à apporter des changements durables qui continueront à produire des résultats après notre désengagement. Mon expérience montre que nos jeunes générations partagent ce sentiment comme le prouve leur approche novatrice des questions environnementales. Quand je suis devenu Rotarien, l’environnement n’était pas d’actualité. Par contre, il est au cœur des préoccupations des jeunes d’aujourd’hui. Leur perspective est une précieuse contribution à l’action rotarienne et nous devons les encourager et les soutenir. Ils apprennent à notre contact comme nous apprenons au leur.